5555

Avertir le modérateur

28/03/2015

Un pilote français pourrait-il cacher son arrêt de travail à sa compagnie?

Une «faute extrêmement grave»

«L'employeur est tenu de s'opposer au retour prématuré du salarié en l'absence de toute pièce médicale justifiant de la guérison de l'intéressé», ajoute l’administration. Mais encore faut-il que cet employeur soit prévenu que le salarié rencontre un problème… Or, dans le cas d’Andreas Lubitz, il semblerait que le jeune homme ait «caché sa maladie à son employeur [Germanwings] et à son environnement professionnel», selon le parquet.

«Pour les médecins, le secret médical est absolu», justifie Philippe Zawieja, chercheur spécialisé dans les crises et des risques psychosociaux. Mais pour le député et médecin Bernard Debré, l’explication est un peu courte. Titulaire d’un diplôme de médecine aéronautique et spatiale, il estime que pour certains professionnels, le médecin devrait préférer sa «conscience professionnelle» au secret médical, et que celui qui a prescrit un arrêt de travail à Andreas Lubitz a commis une «faute extrêmement grave».

Si Andreas Lubitz avait été français, il aurait vraisemblablement pu agir de la même manière...
20MINUTES.FR
 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu