5555

Avertir le modérateur

26/07/2015

« Peu importe ce que tu décides de faire, assure-toi que cela te rende heureux »

Photo de Patricia Thyssen.

« Peu importe ce que tu décides de faire, assure-toi que cela te rende heureux
»

16/07/2015

« Stop au déni »

En France, une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir subi des violences sexuelles. Les enfants sont les principales victimes: 81% ont subi ces violences avant l'âge de 18 ans, dont 51% avant 11 ans et 21% avant 6 ans !

Les violences sexuelles représentent la cause la plus fréquente d’état de stress post-traumatique chez les femmes (suite au viol, 80% d'entre elles développent un ESPT chronique associé à des troubles dissociatifs).

Véritable scandale de nos temps censés être modernes, c'est le sombre constat qui ressort du rapport d'enquête dans le cadre de la campagne « Stop au déni » lancé il y a tout juste un an.

Depuis quelques années, des enquêtes se succèdent et tentent de faire l'état des lieux de notre situation mais aucune d'entre elles n'avait été aussi loin ni ouvert son questionnaire aux mineurs pourtant largement concernés.

Ce rapport se veut porteur de messages sans équivoques : susciter la prise de conscience sur la réalité des faits et mobiliser les pouvoirs publics pour une vraie politique de solidarité, ainsi qu'encourager les professionnels de soin à mieux prendre en charge les spécificités liées aux traumatismes sexuels.

Il en ressort aussi beaucoup d'espoir quant à la possibilité de chacun de sortir des conséquences difficiles liés à ces abus et à la possibilité pour les professionnels notamment d'évoluer vers une meilleure prise en charge.

« Je voudrais crier au monde entier que non seulement il faut informer, dire aux enfants, aux femmes et aux victimes qu’elles et qu’ils ont des Droits mais qu’il faut AUSSI les leur donner, leurs Droits! Pour que les enfants et les adultes ne meurent plus d’une enfance fracassée. »

Extrait d'un témoignage d'une victime de violences de l'enfance à l'âge adulte.

 

Pour en savoir plus: 

http://stopaudeni.com

https://dl.dropboxusercontent.com/u/3521673/Rapport-enque...

 

 

11:03 Écrit par loiseaupense dans AUJOURD'HUI | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : « stop au déni » |  Facebook

30/05/2015

Notre expérience consciente se réduit-elle à l’activité de nos neurones ?

Notre expérience consciente se réduit-elle à l’activité de nos neurones ? Quels sont les pouvoirs et les limites de l’inconscient ? Loin d’être inabordables, ces questions sont aujourd’hui au cœur de la recherche en neurosciences cognitives. Les méthodes d’’imagerie cérébrale, combinées à des paradigmes expérimentaux issus de la psychologie cognitive, permettent de visualiser l’ensemble des opérations cérébrales qui nous font percevoir un visage, un mot ou une phrase.

Il devient possible d’identifier des « signatures » de la conscience – des marqueurs neuronaux dont la présence indique la prise de conscience. L’application de ces recherches en clinique, chez les patients comateux, en état végétatif ou de conscience minimale, ouvre des perspectives nouvelles de compréhension et même de simulation de ce qu’est la conscience.

Par Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, professeur au Collège de France et membre de l’Académie des sciences.

 
V-VIDEO-1.VISIO.UHB.FR
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu