5555

Avertir le modérateur

18/11/2012

RPS

Les RPS ont des causes multiples et les actions qui contribuent à les maitriser sont susceptibles d’impacter l’organisation de l’entreprise.

Qu’il s’agisse de la mise à jour de votre document unique (intégration des RPS comme risque au même titre que les risques physiques identifiés dans votre société), ou bien de la réponse à un débat dans votre entreprise, la démarche que vous engagerez ne doit pas rester ponctuelle.

Pour devenir efficace et effective, elle doit s’inscrire dans le temps et c’est pourquoi l’implication personnelle de la direction et des délégués du personnel est déterminante.

Travailler les uns avec les autres au sein d’un service, d’un atelier, d’une équipe, c’est être apte à la controverse, aux débats, aux différends. cette compétence repose avant tout sur une organisation managériale pérenne.

27/10/2012

Une auxiliaire de vie martyrise une vieille dame

Deux-Sèvres. Une auxiliaire de vie martyrise une vieille dame

Réagir à cet article

Une vieille dame de 89 ans, invalide et souffrant de la maladie d'Alzheimer,

a été victime de maltraitance de la part de son auxiliaire de vie. Insultes, humiliations, menaces de mort, l'octogénaire a vécu un calvaire.

Son fils a, par hasard, découvert le pot-aux-roses et a pris l'auxiliaire de vie en flagrant délit.

Les mots qu'il a enregistrés sont très durs.

Extraits : Caca. « Ne faites pas caca dans le change parce que sinon demain ça ira mal pour vous. Je vous ai prévenu, ça ira très mal »!

Bruit. « Ça commence à bien faire. (Un bruit de main résonne contre la table) vous la voyez celle-ci ». 

Vautrée. « Tenez-vous bien, je vous ai dit. Vous êtes encore vautrée dans le fauteuil mais pour qui vous vous prenez à la fin » ! Tuerai. « Un jour, je vous tuerai, je vous l’ai dit, je vous tuerai ».

Debout. « Relevez-vous maintenant que vous êtes par terre ! Mettez-vous debout ! Ça fait trois fois que je vous ramasse aujourd’hui ».

Cahier. « Ça commence à m’échauffer sérieusement. Je vais mettre un mot carabiné sur le cahier ».

Gâteaux. « J’ai sorti les gâteaux mais je ne vous en donnerai pas ».

Portion. « Oh ! Vous avez fini de cracher ! Vous vous prenez pour qui ? Ils ne sont pas bons ces gâteaux, alors demain je veillerai à ce qu’on vous en donne une double portion » !

Visage. « Ouvrez la bouche (pour boire) ou je vous le balance en plein visage ».

Télé. « Vous allez la plier votre serviette ! (répété à 14 reprises) Ou sinon j’éteins la télé ».

A lire dans Le Courrier de l'Ouest de mercredi, édition Deux-Sèvres mercredi 24 octobre 2012 - 14:56

14/07/2012

Deux bateaux se croisent dans la nuit

Vous commencez à remarquer que vous n'êtes plus aussi proche que vous l'étiez, les obligations quotidiennes ont fait place aux moments que vous passiez ensemble. Commencez par reconnaître le problème et voyez si votre partenaire s'en est aussi aperçu.
Établissez un plan afin de faire plus de place à votre relation: serrez vous plus souvent dans vos bras, soupez à la table au lieu de le faire devant la télévision et voyez comment vont les choses.

Les couples d'aujourd'hui sont souvent à la course, gérant à la fois leur vie professionnelle et celle des enfants, préoccupations auxquelles s'ajoutent les rencontres amicales et familiales.

En fin de compte, ils sont plus parents et professionnels qu'amoureux et amants. Pourtant, il est essentiel de réserver du temps pour son couple, même s'il faut pour y arriver l'inscrire à l'agenda des activités de la semaine !

Pris dans le tourbillon quotidien, débordés par leurs obligations, il arrive souvent que les gens oublient de mettre la priorité sur leur couple.

Ainsi, sans le réaliser, ils se retrouvent rarement seuls ensemble et risquent d'avoir de la difficulté à être à deux parce qu'ils sont trop centrés sur l'extérieur de leur relation.

Certaines diront que c'est ainsi que tout le monde vit.

Mais l'impact peut être très sérieux: devenir seulement des partenaires de vie.

Cette distance amène bien des gens à avoir le sentiment de ne plus se connaître, de ne plus avoir grand-chose en commun.

Cela se produit lorsque les conjoints ne passent plus de temps à deux et vivent, au fond, plus comme des colocataires qui gèrent leur vie ensemble que comme des partenaires de vie qui partagent des émotions particulières qui les ont amenés à se choisir.

La distance émotionnelle mène souvent à la frustration, au désir de sentir qu'on peut partager quelque chose de spécial avec quelqu'un.

De là, plusieurs vont décider de répondre à leurs besoins en dehors du couple ou choisir la séparation.

Le temps en couple est donc un élément essentiel pour maintenir de la relation, et cultiver la communication et le sentiment amoureux.

Réserver une place à l'agenda !

Comment arriver à donner de la place au couple alors qu'on est sollicité de tous les côtés ?

Ironiquement, beaucoup auront tendance à répondre à tous les besoins (dentiste, souper chez les amis, tournoi de sport des enfants, etc.) et à les noter à l'agenda comme des priorités sans jamais accorder une place semblable au couple.

Une des premières choses à faire pour arriver à se réserver du temps est de regarder ses plages horaires et de faire le choix de planifier du temps pour le couple en y accordant autant d'importance qu'aux obligations extérieures.

Vous choisissez un vendredi soir sur deux pour avoir votre moment à deux ?

Ce temps devrait être une priorité au même titre que les autres engagements.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu